Feb 7, 2016
La stratégie de Tagerim dans l'investissement hôtelier

Après la cession de son secteur administration de biens, Tagerim s'est concentré sur deux autres de ses activités, la promotion immobilière et l'investissement hôtelier. « Au cours de mes voyages professionnels, je ne trouvais pas d'hôtels qui allient les commodités indispensables au business et une ambiance que l'on pourrait trouver chez soi. Je me suis dit qu'il y avait quelque chose à faire dans l'hôtellerie », explique Jérôme Quentin-Mauroy , fondateur et dirigeant de Tagerim.

Ce « quelque chose à faire » s'est traduit par l'acquisition d'un premier hôtel, en 2009, rue Papillon, dans le 9° arrondissement de Paris… Une série de 9 qui sonne comme une marque : tous les établissements de la future chaîne s'appelleront «9Hotel » et la société, filiale de Tagerim, qui les regroupera s'appellera donc « 9Hotel Collection ».

La démarche engagée dès cette première acquisition s'appliquera aux suivantes :
l'investissement porte à la fois sur les murs et sur le fonds de commerce. Les travaux de restructuration sont réalisés par Tagerim Promotion. L'aménagement intérieur est confié à des décorateurs.

Un « 9Hotel » est un boutique-hôtel, de catégorie 3 et 4 étoiles, situé en coeur de ville, d'une capacité de l'ordre d'une cinquantaine de chambres, allant de la « single» à la « junior suite ». Son exploitation est assurée directement par la société «9Hotel Collection ».`

A l'été 2015, la chaine compte 8 établissements : 4 à Paris, 2 à Bruxelles, 1 à Lisbonne et 1 à Madrid. Cinq sont en exploitation et trois en travaux.

L'investissement total se monte à 95,8 M€ : 74,9 M€ pour les acquisitions et 20,9 M€ pour les travaux.

L'ensemble représente 370 chambres, soit un prix de revient de l'ordre de 260 000 € par chambre.

Les acquisitions vont se poursuivre au rythme de 2 à 4 unités par an, sans limite dans le temps. Avec la vente de son département administration de biens, Tagerim se donne les moyens de ses ambitions. Mais aussi une stratégie bien arrêtée : «Notre cible, ce sont les capitales économiques européennes, avec chaque fois deux implantations, afin de mutualiser les coûts », précise Jérôme Quentin-Mauroy. Et d'ajouter à propos des capitales : « elles allient une clientèle business en semaine et touristique pendant les week-ends et les périodes de vacances ». Et pourquoi Lisbonne, Madrid et Bruxelles plutôt que Berlin, Prague ou Londres ? « Parce que ces trois dernières destinations, certes à la mode, sont déjà bien pourvues en hôtellerie », conclut-il.

Nous Vous Rappelons

Laissez-nous votre numéro de téléphone et nous vous rappelons gratuitement (entre 9h et 18h du lundi au vendredi)

Laissez Nous un Message

Vous desirez une documentation, prendre un rendez-vous ou simplement poser une question ? N’hésitez pas à nous laisser votre message et nous traiterons votre demande dans les plus brefs délais

Laissez-nous un message
Ou encore
© Tagerim 2014 - Mentions Légales - Plan du site